DEEP - Data for development External Ethic Panel

Le DEEP a été formé pour nous aider à apprécier les projets d’un point de vue éthique, élément essentiel pour la société en général et l’utilisation des données pour le développement.

Nous apprécierons les risques que certains projets prendront et identifierons également le travail fourni.

Les risques peuvent être considérés utiles pour toute société : les questions à propos du respect de la vie privée, des minorités et en particulier ethniques et religieuses, des cultures, ou la souveraineté nationale pour en nommer quelques-uns. Les questions éthiques peuvent se poser à de nombreux niveaux : le choix du sujet au sens large, l’utilisation des données, la procédure d’analyse, le choix des mots et la façon de parler des résultats ou de considérer ses applications et possibles conséquences.

Les sujets qui seront considérés comme sensible par le DEEP, en principe une petite minorité, feront l’objet de discussions avec leurs auteurs pour voir comment s’assurer qu’ils puissent continuer la compétition.

4 niveaux de recommandations ont été établis :

  • candidat à la mention,
  • publié sans restriction,
  • demande de réajustements,
  • ne pas publier/ réserver à une audience restreinte.

Nous revoyons régulièrement notre fonctionnement avec le DEEP, en s’appuyant sur des projets soumis pour la Côte D’Ivoire pour se mettre d’accord sur la méthodologie à adopter.

Il existe une riche littérature sur l’éthique en général, mais peut-être moins sur l’emploi de l’éthique dans les analyses de données, ce qui rend vos projets particulièrement intéressants. Nous espérons être capable d’apprendre de ce procédé, en retirer des enseignements clés et ce qu’il faut ou ne faut pas faire qui pourrait être partagé à une plus grande audience pour un future travail similaire.

La mention éthique sera décernée par, à la fois, le D4D comité et un comité éthique externe (DEEP-Data for development External Ethic Panel).