édito

Alioune N'Diaye
Directeur Général du Groupe Sonatel

Mesdames, Messieurs, chers chercheurs, chers internautes,

Pour le Groupe Sonatel et son partenaire stratégique Orange la Responsabilité Sociale d’Entreprise est une condition de réussite, une marque de fidélité à nos valeurs et un avantage pour notre entreprise engagée dans une dynamique d’amélioration continue. La RSE est devenue une démarche intégrée dans le quotidien de nos activités mais aussi une attente forte de nos parties prenantes.
C’est pour donner corps à notre engagement au quotidien  et suite au succès que le ‘Challenge Data For Development’ (D4D) a connu en Côte d’Ivoire en 2013, que la Direction Générale de Sonatel sous l’impulsion du groupe Orange a décidé de lancer le « Challenge D4D Sénégal ». Il s’agit d’un concours Big Data et d’innovation ouverte à destination du monde de la recherche en vue d’aider au développement.
Dans le cadre de ce projet du groupe Orange et de Sonatel, mettra à disposition des chercheurs des données rendues anonymes issues de son réseau mobile. Ces données en elles-mêmes et surtout par croisement avec d’autres données externes à Orange-Sonatel constituent une source riche de nouveaux enseignements à même de contribuer à l’amélioration des politiques publiques et de l’aide au développement.
Dans le cas du Sénégal, nous avons souhaité impliquer dès le lancement de ce projet les institutions clés et l’écosystème local susceptible de bénéficier des travaux de recherche et de mise en œuvre de solutions. Afin de cibler les efforts, mais sans vouloir en faire une contrainte d’exclusivité, les secteurs suivants ont été choisis comme thèmes prioritaires du Challenge :

  • Santé
  • Agriculture
  • Transport /Urbanisme
  • Énergie
  • Statistiques nationales

Un comité D4D a été constitué. Il est chargé d’orienter le Challenge et de sélectionner les meilleurs travaux de recherche issus du concours. Il est composé d’éminents membres d’institutions actives dans le domaine du BigData et du développement avec l’université de Louvain, le MIT (Boston), l’Université Cheik Anta Diop de Dakar, l’Université Gaston Berger de St Louis, L’unité Global Pulse des Nations Unies, le GSMA, The World Economic Forum, PARIS 21 et  Orange-Sonatel, et Orange Labs.

Nous remercions d’avance très vivement la communauté des chercheurs qui se lanceront dans cette aventure, les partenaires du projet et les Ministères du Sénégal qui ont accepté de participer en soumettant leurs questions, ainsi que  tous ceux qui de près ou de loin contribueront à faire de ‘D4D Sénégal’ un succès.

Bon Challenge à tous, et nous vous donnons rendez-vous  l’année prochaine, en marge de la conférence NetMob afin de découvrir les  projets qui nous l’espérons seront une base de départ pour aider au développement du Sénégal et aider nos concitoyens à vivre une vie meilleure.