énergie

Les questions thématiques posées ci-dessous ont vocation à ouvrir la réflexion, et sont le fruit d’une concertation avec les autorités locales et avec des experts locaux ou internationaux dans le domaine, ce dont nous les en remercions chaleureusement.

Elles sont indicatrices autant du désir d’une meilleure compréhension de la dynamique d’un secteur, que du souci d’améliorer l’efficacité des opérations de services aux populations. Non exhaustives, toutes sont potentiellement des questions à fort impacts. Si certaines semblent pouvoir être abordées par des techniques d’analyses connues mais jamais appliquées encore avec rigueur au Sénégal, d’autres nécessiteront de la créativité dans les croisements avec des données spécifiques au secteur ou en terme de mode de calcul.

Nous vous encourageons à visiter les pages ‘ Partenaires & ressources’ où nous avons indiqué des premières pistes pour accéder aux nombreuses données disponibles. Et nous vous invitons également à explorer les questions posées dans les autres thématiques. Il y a certainement des liens entre certaines des questions posées, qui mériteront également d’être explorés.

Le secteur de l’énergie en ce qu’il soutient les opérations de la grande majorité des domaines industriels et publiques, est clé pour le développement du pays.
Il est donc essentiel de continuer à assurer un approvisionnement et une distribution d’énergie durable et à moindre coût soutenant de manière optimale le développement du pays.
Dans ce contexte, les analyses suivantes pourraient éclairer certaines opportunités ou risques, et apporter des données nouvelles à même d’aider dans les questions complexes de priorisation des investissements.

En particulier, mais de manière non exhaustive nous sommes intéressés par les résultats sur les domaines suivants, qui peuvent résulter d’analyses des statistiques d’usage de réseau mobile ou des mesures de température et d’ensoleillement effectuées sur certaines antennes, croisées avec des données externes :

  • Optimisation d’infrastructure en fonction de facteurs socio-économiques
    1. identification des volumétries et temporalité des besoins de consommation ruraux et urbains
    2. optimisation de localisation de micro-grids
  • Mesure de potentiel de production d’énergie renouvelable
    1. énergie solaire, éolien, biogaz, …
    2. par région et période
  • Mesure d’impact lors de coupure de courant dans une ville, sur une période donnée
  • Mesure d’impact d’activité socio-économique avant-après mise en fonction d’une nouvelle centrale (augmentation des flux commerciaux et de a circulation des biens et des personnes)
    1. entre 2012 et 2013, le Sénégal a procédé à l’électrification de 257 écoles et 231 structures sanitaires par systèmes solaires individuels ainsi qu’à la mise en service de 144 points d’éclairage public.
      Aussi, à travers le programme Sénégalo-Espagnol, 17 villages ont eu accès à l’électrification. 
      Quels sont les mesures d’activités socio-économiques observables via les réseaux mobiles qui en découlent ?
  • Priorisation des travaux d’amélioration de la qualité du réseau
    1. en fonction de facteurs socio-économiques et d’indicateurs de qualité
  • Mesure d’anticipation de la charge
    1. la demande d’électricité est liée aux mouvements entre le domicile et le lieu de travail dans les grandes villes. 
      Est-il possible d’anticiper ces mouvements pour limiter les risques de coupures
  • Modélisation des besoins d’apport temporaires (match de foot, pèlerinages, besoin de production agricole,…)
  • Modélisation de l’impact de la température sur la demande d’énergie, notamment pour les demandes en conditionnement d’air et les frigos
  • Mesure d’impact environnemental (production CO2)
  • Analyse de la fluctuation du prix des cours du pétrole et de son impact sur les usages
  • Évaluer l’impact des ruptures de courant (black-out ) sur les comportements des populations. 
    Par exemple, la nourriture n’est plus vendue dans des conditions optimales si les réfrigérateurs ne fonctionnement pas pendant une longue durée.
  • Y a-t-il un lien entre l’électricité et l’activité dans les centres de santé en milieu urbain ?
  • Évaluer la capacité de production d’énergie hydraulique en fonction de la pluviosité locale

 

Les travaux pourront porter autant sur des analyses permettant une meilleure compréhension de la dynamique de la demande permettant une meilleure planification, que sur des outils de modélisation ou de représentation de données à l’usage des utilisateurs gestionnaires ou finaux.